Article
  • Langage oral
  • -
  • Troubles neurodéveloppementaux
  • -
  • Enfant
  • -
  • Partage d'expérience

Zoom sur la méthode PROMPT

-

Sur les réseaux sociaux, je lis de plus en plus de posts sur la méthode de rééducation PROMPT, que personnellement, je ne connais pas du tout. En allant voir un peu plus loin, j’ai remarqué que les sessions de formations se trouvaient complètes en très peu de temps et j’ai eu envie d’en savoir plus sur cette méthode qui semble avoir sensiblement impacté la pratique de certaines de mes consœurs.

thumbnail

D'où vient cet article ?

Cet article provient de la Happyneuron Academy, un espace personnalisé de Ressources, de Formations et de Partage d'expérience dédié aux orthophonistes !

thumbnail

La méthode PROMPT ou Restructuring Oral Muscular Phonetic Targets a été créée par Déborah Hayden dans les années 70 aux Etats-Unis. Elle était initialement utilisée pour travailler avec des enfants présentant une atteinte sévère de la parole sur le plan moteur et qui ne répondaient pas favorablement à une approche orthophonique plus traditionnelle. 

La méthode a progressivement évolué pour devenir applicable auprès de pathologies multiples : dyspraxie verbale, troubles du langage, autisme, troubles neuro-physiologiques, aphasie, apraxie… Elle est sous-tendue par l’idée selon laquelle certains patients ne parviennent pas à s’emparer suffisamment des indices visuels et phonologiques apportés par leur entourage pour développer correctement l’aspect moteur de la parole. 

Le système sensoriel et moteur se développant conjointement et en interaction, l’usage de cette méthode en clinique permettrait de fournir des indices supplémentaires (kinesthésiques, sensoriels…) pour améliorer l’aspect moteur de la parole.

Cette approche est très différente de nos traditionnelles méthodes de rééducation : il ne s’agit pas de faire l’inventaire phonétique des sons que l’enfant n’aurait pas encore intégrés dans son répertoire mais bien d’analyser la fonctionnalité des mouvements impliqués dans la parole (mâchoire, lèvre, langue). Il s’agit de guider son patient par le toucher pour obtenir une production orale correcte d’un point de vue moteur. 

La méthode repose sur un cadre conceptuel précis et une progression cadrée dans le but d’aider le clinicien à organiser les données recueillies.



Au niveau théorique, le concept socle est que la communication englobe nécessairement 3 domaines : mental, physique et émotionnel qui sont interdépendants. En présence d’un déséquilibre dans le développement d’un de ces trois piliers, la communication est entravée. Il ne s’agit pas uniquement de chercher à renforcer le pilier le plus faible, mais de travailler systématiquement sur les trois composantes.  


L’évaluation initiale, influencée par la Théorie des Systèmes Dynami…

cadenas

Cet article est réservé aux abonnés Happyneuron

Pour lire les 80% restants, abonnez vous !

ACCÈS GRATUIT

logo
  • check

    Accès illimité dans le temps à Happyneuron

  • check

    Possibilité de s'inscrire à n'importe quelle formation

  • check

    Accès aux articles ouverts à tous

  • cross disabled

    Accès aux contenus premium

JE M'INSCRIS GRATUITEMENT

En savoir plus

EN DEVENANT Abonné

premium
  • check white

    Accès illimité dans le temps à Happyneuron

  • check white

    Possibilité de s'inscrire à n'importe quelle formation

  • check white

    Accès aux articles ouverts à tous

  • check white

    Accès aux contenus premium

Je m'abonne

Réservé uniquement
aux orthophonistes.

Cet article vous intéresse ?
Allez plus loin et découvrez nos suggestions sur ce thème.