Mémoire primé
  • Langage oral
  • -
  • Adulte
  • -
  • Troubles neurocognitifs/acquis

Rééducation de l’anomie des verbes par le visionnement de vidéos d’actions, chez des personnes souffrant d’aphasie secondaire à un AVC : étude de cas

AUTEUR.E.S : Lauren GOUTAREL

DIRECTRICE(S)/DIRECTEUR(S) : Laura MONETTA et Delphine DENIS

ANNÉE : 2020

UNIVERSITÉ : Besançon

NB DE PAGES (ANNEXES INCLUSES) : 61

Résumé

L’anomie des verbes est fréquente en contexte d’aphasie. Notre étude vise à évaluer l’efficacité, le maintien et les généralisations d’une intervention orthophonique sur l’anomie des verbes d’action.


Méthode : Deux participants présentant une aphasie post-AVC gauche avec une anomie d’origine lexicale ont participé à cette étude de cas. Le traitement, de type sensori-moteur et phonologique, consiste en une observation d’actions sur courtes vidéos en vue d’une dénomination orale, suivie d’une répétition de la cible. Le protocole se divise en quatre phases : (1) évaluation pré-traitement avec des tests normés, (2) deux lignes de base de 100 vidéos, (3) une séquence d’évocations par définition des mots de la liste qui sera traitée, et 12 séances de traitement bihebdomadaires, portant sur une liste de 30 verbes, entrecoupées de 3 mesures de contrôle portant la liste traitée ainsi que sur une liste non traitée de 30 verbes appariée au niveau de la fréquence et du nombre de réussites en lignes de base, (4) une mesure de maintien quatre semaines après la fin de la thérapie, portant sur les deux listes ainsi que sur les définitions de la liste traitée.


Résultats : Pour les deux participants, le traitement orthophonique a été efficace pour améliorer l’accès lexical aux verbes traités. Cette amélioration a été maintenue un mois après la fin de l’intervention. Une généralisation aux verbes non traités a été observée, ainsi qu’une généralisation de l’accès aux verbes traités lors d’une production dans un autre contexte que celui de la dénomination (i.e., évocation sur définition).


Conclusion : Le traitement orthophonique impliquant le visionnement de vidéos d’actions et répétition de la cible a prouvé son efficacité, a permis des généralisations inter-tâches et inter-concepts, et son maintien des acquis un mois après son arrêt, pour les deux participants avec anomie lexicale post-AVC.


Mots clés : aphasie, Accident Vasculaire Cérébral (AVC), anomie, verbe, thérapie



thumbnail

Découvrez l'Happyneuron Academy !

Profitez d'une multitude de contenus scientifiques, de formations et d'échanges professionnels

  • Des contenus professionnels et validés par des orthophonistes
  • Une sélection de formations animées par des experts et s'adaptant à tous les rythmes et toutes les disponibilités
  • Un espace d'échange réservé aux orthophonistes pour aborder des problématiques concrètes de la profession
  • Accéder gratuitement à l'Academy

    En savoir plus

Ce mémoire vous intéresse ?
Allez plus loin et découvrez nos suggestions sur ce thème.