Article
  • Mémoire

Notre respiration influence-t-elle notre mémoire ?

-

Généralement, nous respirons par le nez. Mais lorsque nous sommes enrhumés ou que nous faisons un effort intense, la respiration buccale peut prendre le relais. Des scientifiques suédois et néerlandais se sont penchés sur ces deux modes respiratoires pour déterminer lequel des deux était le plus bénéfique pour la mémoire. La recherche se concentre plus précisément sur la consolidation de nos souvenir olfactifs.

thumbnail

D'où vient cet article ?

Cet article provient de la Happyneuron Academy, un espace personnalisé de Ressources, de Formations et de Partage d'expérience dédié aux orthophonistes !

thumbnail

Trois grandes étapes interviennent dans la mémoire : l’encodage, la consolidation et la récupération. La première est la capacité d’acquérir de nouvelles informations en provenance de nos sens. La deuxième est le maintien dans le temps de celles-ci. La dernière réfère au processus qui nous permet d’extraire, de rappeler ces informations préalablement apprises et stockées. De nombreuses recherches ont déjà mis en lumière le rôle de la respiration dans le processus de mémorisation. Chez les mammifères, par exemple, on sait que le rythme respiratoire est impliqué dans le transfert d’informations entre les réseaux sensoriels et les mémoires. Maintenant, distinguer les ef…

cadenas

Cet article est réservé aux abonnés Happyneuron

Pour lire les 80% restants, abonnez vous !

ACCÈS GRATUIT

logo
  • check

    Accès illimité dans le temps à Happyneuron

  • check

    Possibilité de s'inscrire à n'importe quelle formation

  • check

    Accès aux articles ouverts à tous

  • cross disabled

    Accès aux contenus premium

JE M'INSCRIS GRATUITEMENT

En savoir plus

EN DEVENANT Abonné

premium
  • check white

    Accès illimité dans le temps à Happyneuron

  • check white

    Possibilité de s'inscrire à n'importe quelle formation

  • check white

    Accès aux articles ouverts à tous

  • check white

    Accès aux contenus premium

Je m'abonne

Réservé uniquement
aux orthophonistes.

Cet article vous intéresse ?
Allez plus loin et découvrez nos suggestions sur ce thème.