Littérature scientifique
  • Cognition Mathématique

Gestes sur écran tactile et compréhension de concepts mathématiques

Une hypothèse sur la nature des dispositifs à écran tactile est que les utilisateurs les comprennent intuitivement. Dans un cadre qui inclut des concepts de la psychologie cognitive, les théories de l’information et de la communication, les auteurs étudient si les interactions physiques des utilisateurs du tactile ont des conséquences sur leur compréhension conceptuelle des contenus ; dans le cas présent, les mathématiques.

Publication d'origine : Canadian Journal of Experimental Psychology 68(4):265-265

thumbnail

D'où vient cet article ?

Cet article provient de l'Happyneuron Academy, le lieu d'apprentissage digital dédié aux orthophonistes. Accédez gratuitement à votre plateforme de formation, d'échange et de veille professionnelle, réservée aux orthophonistes en suivant le lien à la fin de cet article.

thumbnail

Compte-rendu de l’article

Adam K. Dube, Rhonda N. McEwen (2015) Do gestures matter? The implications of using touchscreen devices in mathematics instruction, in Learning and Instruction 40, 89-98


Dans cette étude, des adultes ont effectué une première tâche de localisation de placement de nombres sur une ligne numérique. Ils pouvaient donner la réponse

soit en touchant un point particulier de cette ligne (tap)

soit en faisant glisser leur doigt jusqu’à l’emplacement souhaité (drag).


Ensuite, les participants ont été invités à utiliser le seul geste « glisser » pour réaliser deux tâches mathématiques évaluant la compréhension de la nature continue des nombres.


Les sujets qui avaient initialement utilisé le « drag » se sont montrés plus précis sur les trois tâches. Les auteurs suggèrent que la nature continue du geste a renforcé leur représentation numérique mentale.


Les développeurs d’une application peuvent sans le savoir (ou intentionnellement) influencer la façon dont les utilisateurs pourraient comprendre conceptuellement le contenu appris lors de l’interaction avec l’écran tactile.



Cadre de l’étude


La théorie de la cognition incarnée ne dresse pas une séparation ontologique entre la pensée et l’action ; elle maintient que celles-ci sont entrelacées et que l’engagement tangible avec les objets affecte la façon dont nous pensons à eux et vice-versa (Willems & Francken, 2012). Elle considère que les interactions physiques opérées via l’écran tactile, amélioreraient l’acquisition des connaissances, la conservation de l’information et la compréhension des concepts liés à ces connaissances (Wilson, 2002).


Jusqu’à présent les recherches sur la manipulation physique en mathématiques indiquent que seuls certains types de manipulation pourraien…

cadenas

Cet article est réservé aux abonnés Happyneuron Academy

Pour lire les 80% restants, abonnez vous !

ACCÈS GRATUIT

logo
  • check

    Accès illimité dans le temps à l'Happyneuron Academy

  • check

    Possibilité de s'inscrire à n'importe quelle formation

  • check

    Accès aux articles ouverts à tous

  • cross disabled

    Accès aux contenus premium

  • cross disabled

    Tarifs réduits sur les formations

JE M'INSCRIS GRATUITEMENT

En savoir plus

EN DEVENANT Abonné

premium
  • check white

    Accès illimité dans le temps à l'Happyneuron Academy

  • check white

    Possibilité de s'inscrire à n'importe quelle formation

  • check white

    Accès aux articles ouverts à tous

  • check white

    Accès aux contenus premium

  • check white

    Tarifs réduits sur les formations

Je m'abonne

Réservé uniquement
aux orthophonistes professionnels

Cet article vous intéresse ?
Allez plus loin et découvrez nos suggestions sur ce thème.