Littérature scientifique
  • Bilinguisme
  • -
  • Langage oral
  • -
  • Adulte

Effet de l'apprentissage d’une nouvelle langue à l'âge adulte sur l’activité cérébrale

-

Depuis les années 1800, les recherches en neurosciences ont permis de montrer que certaines fonctions cognitives sont latéralisées au niveau du cerveau, c’est-à-dire que l’activité cérébrale liée à une fonction cognitive est localisée uniquement dans un hémisphère du cerveau. Le langage est intéressant pour étudier la balance entre la spécialisation de certaines zones cérébrales et la plasticité neuronale car il est possible d'apprendre de nouvelles langues tout au long de la vie. Dans cette étude, les chercheurs ont étudié la latéralisation du langage et la plasticité cérébrale liée à l'apprentissage d’une nouvelle langue à l'âge adulte.

Publication d'origine : Gurunandan, K., Arnaez-Telleria, J., Carreiras, M., & Paz-Alonso, P. M. (2020). Converging Evidence for Differential Specialization and Plasticity of Language Systems. Journal of Neuroscience, 40(50), 9715‑9724. https://doi.org/10.1523/JNEUROSCI.0851-20.2020

thumbnail

D'où vient cet article ?

Cet article provient de l'Happyneuron Academy, le lieu d'apprentissage digital dédié aux orthophonistes. Accédez gratuitement à votre plateforme de formation, d'échange et de veille professionnelle, réservée aux orthophonistes en suivant le lien à la fin de cet article.

thumbnail

Le langage active dans le cerveau un réseau fronto-temporo-pariétal et a longtemps été considéré comme latéralisé à gauche. Des études impliquant des patients avec une lésion dans l’hémisphère gauche montrent que l'hémisphère droit semble, quant à lui, avoir un rôle de support. 


L’apprentissage d’une nouvelle langue entraîne une modification des zones activées. Les personnes bilingues ont une activation plus importante de l’hémisphère droit dans les tâches de compréhension de cette langue, sans que l’on sache si cette augmentation d’activité sert à moduler l’activité de l’hémisphère gauche ou si c’est le résultat d’un changement de dominance, ni même si cette différence de latéralisation entre les monolingues et les bilingues …

cadenas

Cet article est réservé aux abonnés Happyneuron Academy

Pour lire les 80% restants, abonnez vous !

ACCÈS GRATUIT

logo
  • check

    Accès illimité dans le temps à l'Happyneuron Academy

  • check

    Possibilité de s'inscrire à n'importe quelle formation

  • check

    Accès aux articles ouverts à tous

  • cross disabled

    Accès aux contenus premium

  • cross disabled

    Tarifs réduits sur les formations

JE M'INSCRIS GRATUITEMENT

En savoir plus

EN DEVENANT Abonné

premium
  • check white

    Accès illimité dans le temps à l'Happyneuron Academy

  • check white

    Possibilité de s'inscrire à n'importe quelle formation

  • check white

    Accès aux articles ouverts à tous

  • check white

    Accès aux contenus premium

  • check white

    Tarifs réduits sur les formations

Je m'abonne

Réservé uniquement
aux orthophonistes professionnels

product

Outils associés :

GréMots

Cet article vous intéresse ?
Allez plus loin et découvrez nos suggestions sur ce thème.