Littérature scientifique
  • Attention
  • -
  • Enfant

Amélioration du contrôle impulsif chez les adolescents avec un trouble de l’attention avec hyperactivité (TDAH) ayant suivi une thérapie cognitive comportementale

-

Cette étude a été réalisée au Service de Psychiatrie infanto-juvénile de l’Hôpital Salvator de Marseille. Elle évalue comment un programme de Thérapie Cognitive Comportementale (TCC) axé sur les fonctions attentionnelles et méta-cognitives peut améliorer le contrôle de l’impulsivité chez des adolescents avec un TDAH non traité.

Publication d'origine : Grandjean A, et al, Amélioration du contrôle impulsif chez les adolescents avec un trouble de l’attention avec hyperactivité (TDAH) ayant suivi une thérapie cognitive comportementale, 2021, Encéphale, https://doi.org/10.1016/j.encep.2021.02.009

thumbnail

D'où vient cet article ?

Cet article provient de l'Happyneuron Academy, le lieu d'apprentissage digital dédié aux orthophonistes. Accédez gratuitement à votre plateforme de formation, d'échange et de veille professionnelle, réservée aux orthophonistes en suivant le lien à la fin de cet article.

thumbnail

Participants : 13 adolescents avec un TDAH n’ayant jamais eu de médication pour le TDAH âgés de 12 à 15 ans (âge moyen = 12,9 ans) dont 9 garçons et 4 filles. 

Ils étaient tous suivis pour leur TDAH dans le service de psychiatrie juvéno-infantile de l’Hôpital Salvator à Marseille et présentaient tous les critères diagnostiques du DSM IV d’un TDAH combiné (inattention et hyperactivité/impulsivité). Tous les diagnostics ont été posés par un pédopsychiatre spécialisé dans le TDAH.



Méthodologie 


Le programme de TCC a duré 3 mois. Les participants ont participé au protocole de cette étude dans la semaine précédant le démarrage du programme TCC puis dans la semaine suivant la fin du programme TCC.


Protocole : le contrôle de l’impulsivité est sollicité quand un conflit apparaît entre une action automatique inappropriée et une action contrôlée dirigée vers un but. Dans cette étude, le contrôle de l’impulsivité est évalué grâce à la tâche de réaction de choix de Simon. Dans cette tâche, les participants doivent appuyer le plus rapidement possible et précisément possible sur le bouton de droite ou de gauche en fonction de la couleur du stimulus. La position spatiale n’est pas à prendre en compte dans l’analyse des stimuli. 

Illustration de la tâche de Simon issue de Suarez (1), d…

cadenas

Cet article est réservé aux abonnés Happyneuron Academy

Pour lire les 80% restants, abonnez vous !

ACCÈS GRATUIT

logo
  • check

    Accès illimité dans le temps à l'Happyneuron Academy

  • check

    Possibilité de s'inscrire à n'importe quelle formation

  • check

    Accès aux articles ouverts à tous

  • cross disabled

    Accès aux contenus premium

  • cross disabled

    Tarifs réduits sur les formations

JE M'INSCRIS GRATUITEMENT

En savoir plus

EN DEVENANT Abonné

premium
  • check white

    Accès illimité dans le temps à l'Happyneuron Academy

  • check white

    Possibilité de s'inscrire à n'importe quelle formation

  • check white

    Accès aux articles ouverts à tous

  • check white

    Accès aux contenus premium

  • check white

    Tarifs réduits sur les formations

Je m'abonne

Réservé uniquement
aux orthophonistes professionnels

Cet article vous intéresse ?
Allez plus loin et découvrez nos suggestions sur ce thème.