Article
  • Langage écrit
  • -
  • Enfant

« Réures », « touts », « Bizarre lettre » : intérêt d’une analyse quantitative et qualitative des usages orthographiques

-

Dans cet article, nous proposons d’analyser les résultats et le corpus issus de l’étalonnage de l’épreuve de la dictée à trous d’Exalang 8-11 (logiciel de bilan du langage oral et écrit CE2-CM2).

thumbnail

D'où vient cet article ?

Cet article provient de l'Happyneuron Academy, le lieu d'apprentissage digital dédié aux orthophonistes. Accédez gratuitement à votre plateforme de formation, d'échange et de veille professionnelle, réservée aux orthophonistes en suivant le lien à la fin de cet article.

thumbnail

Ci-dessous, le texte intégral de la dictée (les termes en gras correspondent à ceux que l’enfant doit écrire)  :


« Sur le terrain de sport, les équipes se réunissent pour le grand tournoi du centre aéré. Chaque groupe a choisi son nom et l’a inscrit sur un tissu blanc. Tous les enfants portent une casquette bleue, à cause du soleil. Les Rapador sont motivés pour gagner et s’échauffent.

Les Risquetouf ont un polo rouge et les Malindar des chaussettes vertes à rayures. Les Rusar se sont maquillés et s’amusent à faire peur aux autres.

La monitrice a fait des tresses multicolores à chaque Bizarlette. Au premier coup de sifflet, les participants se rangent derrière les drapeaux. Un, deux, trois, c’est parti pour la course. Qui va terminer en tête et remporter la médaille ? ».



Analyse des résultats généraux


Pour la dictée à trous, la cohorte est constituée de 286 sujets et se répartit ainsi :


Taux de réussite des items


Toutes les formes graphiques obtenues à cette épreuve ont été recensées, pour chacun des items.

D’un point de vue quantitatif, les items avec des taux de réussite très importants (≥90%) sont très nombreux en phonologie, beaucoup moins en orthographe lexicale et faibles en orthographe grammaticale.


Dès le CE2, les compétences phonographiques sont avérées et dans le texte à trous, seul « rayures » pose des problèmes ; et c’est d’ailleurs le seul item (sur les 22) dont le taux de réussite n’est pas supérieur à 90 % en CM2. Les autres items qui posent le plus de difficultés sont « gagner » (cf annexes - tableau 1) et « chaussettes » (cf annexes – tableau 2).


En orthographe grammaticale, si on se focalise sur les taux minimum et maximum, on note de très fortes amplitudes et des écarts importants par rapport à ceux relevés en phonographie et en orthographe lexicale. En CE2 et CM1, aucun item ne présente un taux de réussite supérieur à 90 % ; et il y en a seulement 8 en CM2. De plus, 8 items ont un taux de réussite inférieur à 50 % en CE2. Cela confirme à nouveau que l’orthographe grammaticale pose des difficultés (très) importantes.


 

Focus sur les items grammaticaux


Les homophones : au / aux

L’item « aux » est en CE2 celui qui …

cadenas

Cet article est réservé aux abonnés Happyneuron Academy

Pour lire les 80% restants, abonnez vous !

ACCÈS GRATUIT

logo
  • check

    Accès illimité dans le temps à l'Happyneuron Academy

  • check

    Possibilité de s'inscrire à n'importe quelle formation

  • check

    Accès aux articles ouverts à tous

  • cross disabled

    Accès aux contenus premium

  • cross disabled

    Tarifs réduits sur les formations

JE M'INSCRIS GRATUITEMENT

En savoir plus

EN DEVENANT Abonné

premium
  • check white

    Accès illimité dans le temps à l'Happyneuron Academy

  • check white

    Possibilité de s'inscrire à n'importe quelle formation

  • check white

    Accès aux articles ouverts à tous

  • check white

    Accès aux contenus premium

  • check white

    Tarifs réduits sur les formations

Je m'abonne

Réservé uniquement
aux orthophonistes professionnels

Cet article vous intéresse ?
Allez plus loin et découvrez nos suggestions sur ce thème.